Que peut-on acheter pour faire un bon investissement ? Il existe différentes façons de placer son argent. Acheter un garage, pour le faire louer, semble être une idée saugrenue pour certains. Pour d’autres, c’est un bon placement. Est-ce vraiment le cas ?

L’emplacement est crucial

L’emplacement du garage est un élément déterminant. Il faut s’assurer que l’endroit est pratique pour le stationnement. Avant de se lancer, il faut faire une petite étude de marché. Mieux vaut être informé des offres de stationnements aux alentours et l’état de la demande.

Il faut s’abstenir d’acheter près d’une gare, souvent entourée de parkings publics, ou dans les quartiers où abondent des immeubles neufs, qui sont souvent bien équipés en parc à voitures.

En pleine ville, les places de parking sont très limitées et donc onéreuses. L’acquisition d’un garage pour son propre usage ou pour le louer semble une idée payante.

Dans les grandes agglomérations, la place de stationnement se situe généralement en sous-sol, au pied de grands immeubles. Les 1er et 2e niveaux sont les plus prisés. Ils sont particulièrement appréciés pour leur facilité d’accès et leur sécurité.

Guide des prix

Ce type de biens coûte moins cher qu’un studio. Un garage s’achète plus facilement compte tenu de son montant raisonnable. Pour dénicher ce type de produit, c’est souvent de particulier à particulier qui se montre le plus commode. Selon les villes et les quartiers, il vaut quelques milliers, voire des dizaines de milliers d’euros.

C’est une simple question d’offres et de demandes. Si l’opportunité se présente, acheter un lot de box plutôt qu’un seul emplacement est une bonne stratégie, pour doper la rentabilité. Justement en ce qui concerne la rentabilité, elle peut très bien atteindre les six à huit pourcent par an. Investir dans un garage est donc nettement plus intéressant qu’un placement dans un appartement.

L’investissement dans un box de stationnement offre de nombreux avantages. Outre une mise de fonds assez faible, les frais d’entretien sont réduits. À l’achat, il faut payer entre 8 000 et 15 000 €.

Un tarif peut littéralement s’envoler, jusqu’à atteindre les 50 000 € dans les grandes agglomérations. À Paris, le coût d’achat d’un garage peut même atteindre les 100 000 €, et les prix de location descendent rarement au-dessous des 100 €.En passant, il est plus astucieux d’acheter un terrain nu et d’y aménager un box pour voiture. En location, un garage peut rapporter entre 50 et 100 € par mois, selon son emplacement et bien sûr en fonction de la demande.

En matière de taxes

Le propriétaire doit s’acquitter de la taxe d’habitation. Si le garage n’est pas attenant au logement et s’il se situe à plus d’un kilomètre du lieu d’habitation, il n’est plus considéré comme une dépendance. Dans ce cas, l’administration compétente n’exige pas l’imposition.

En location, toutefois, un garage est soumis à la TVA, contrairement à d’autres biens immobiliers. Le propriétaire doit alors majorer le prix de la location de 21 %.