Si l’achat d’un bien immobilier permet la réalisation de divers projets (préparer sa retraite, financer une future résidence principale ou encore s’assurer de revenus mensuels par la forme de loyer), elle peut aussi permettre de réduire sa fiscalité.

Il faut dire que les investissements locatifs ont le vent en poupe ces dernières années, et continuent d’attirer toujours plus de curieux en quête de placement. Mais est-ce vraiment une si bonne idée de placer son argent dans un bien de location ?

Les avantages d’un investissement locatif

Le premier avantage que l’on peut tirer d’un placement locatif, c’est l’assurance de pouvoir percevoir des revenus immédiats pour l’avenir. Une aubaine pour les futurs retraités qui toucheront de meilleurs revenus, une fois arrivés en inactivités.

Ils pourront ainsi maintenir leurs pouvoirs d’achat, même à la retraite grâce, aux loyers qu’ils percevront.

Il y a aussi la possibilité pour le propriétaire d’y faire sa résidence principale, pendant ses vieux jours ou juste après la période de location obligatoire. En effet, avant de pouvoir y résider, le propriétaire devra d’abord louer son bien pendant une durée de neuf années.

Le bien immobilier peut aussi être offert aux proches du propriétaire, pour qu’ils puissent être logés pour un montant de loyer moindre. Une bonne action, sachant qu’il est de plus en plus difficile en France de trouver un logement convenablement.

Investir dans un bien immobilier est bénéfique sur le long terme, car le bien en question est susceptible de prendre de la valeur chaque année. Une occasion pour le propriétaire de se constituer un patrimoine qu’il pourra léguer plus tard à ses descendants.

À tout cela s’ajoutent de nombreux avantages fiscaux, car oui, l’investissement locatif permet la réduction des impôts à payer. Il existe divers mécanismes pour pouvoir en profiter en fonction du bien immobilier en question. S’il est déjà meublé ou non, s’il a été fait sous crédit, etc.

Cependant, il est bon de savoir que le remboursement du capital ne pourra jamais être déductible sur les impôts. Alors, il ne faut pas oublier de prendre en compte ce paramètre avant le financement d’un bien immobilier.

Les risques d’un investissement locatif

Comme tout placement, l’investissement locatif comporte lui aussi quelques risques qu’il faudra bien prendre en compte. Pour qu’un investissement locatif puisse être rentable, il est impératif que ce dernier soit occupé par des locataires. Or, avec la crise de l’immobilier qui sévit actuellement dans certaines localisations, d’un déficit de l’offre et de la demande, il arrive que certains propriétaires n’arrivent pas à louer leurs logements.

C’est le cas notamment dans les régions de France avec très peu d’activités économiques. Cependant, le plus gros risque pour un propriétaire, c’est que même occupé, son bien immobilier ne rapporte pas assez pour rentabiliser son investissement. Cela peut être dû à un loyer trop bon marché ou tout simplement à cause de locataires mauvais payeurs.