Les soucis majeurs des propriétaires bailleurs ont toujours été de trouver un bon locataire et un loyer confortable, tout en évitant les petits tracas qui s’ensuivent. Voici quelques idées qui pourraient les aider à mieux se fixer.

Les moyens pour faire louer son bien

Pour mettre un appartement ou une maison en location, les propriétaires ont souvent recours aux services des agences immobilières. Ces professionnels sont mandatés pour trouver les locataires, établir l’état des lieux, rédiger le contrat de bail, etc. En retour elles toucheront un honoraire. Il faut souligner que le montant de cet honoraire est totalement à la charge du propriétaire. Ces agences peuvent aussi bien assurer la gestion du bien tout au long du contrat de location. Pour cela, elles se verront octroyer une commission de 5 à 7 % du montant annuel du loyer.

D’autres propriétaires choisissent de mener eux-mêmes l’opération. Cependant, ce choix exige beaucoup de disponibilité et de connaissance en la matière. Ce qui n’est pas toujours le cas. Bien sûr, les services offerts sur le Net font légions. Les start‑ups et les plateformes qui s’occupent de la négociation immobilière voient le jour partout. Elles sont évidemment payantes, mais moins onéreuses que les traditionnelles agences immobilières.

Comment fixer le loyer ?

D’une part, le loyer est fixé en fonction de l’emplacement du logement. Une vue imprenable sur la mer, un bon ensoleillement, la proximité avec les commerces ou les services de transports sont des facteurs fondamentaux, pour déterminer la valeur locative d’un logement ou d’une maison. D’autre part, c’est la superficie habitable qui prime sur toutes les autres caractéristiques. Un garage, en surcroit, couvert et sécurisé ou un jardin est un véritable atout pour viser un loyer plus élevé que la moyenne.

Pour avoir une juste appréciation de la valeur du loyer, il est important de prendre en référence les tarifs déjà appliqués par d’autres propriétaires. Des logements assez semblables, situés dans un même quartier doivent s’aligner sur un même palier de loyer. Bien entendu, d’autres spécificités comme une installation à bonne économie d’énergie par exemple, peuvent influencer le prix du loyer. À noter qu’une location meublée est plus chère qu’un affermage en vide et qu’un appartement au rez‑de‑chaussée se loue plus modestement que ceux à l’étage.

Comparaison des loyers

Paris est la septième ville la plus chère du monde selon une récente étude de l’EIU (The Economist Intelligence Unit). C’est indubitablement convaincant si on se réfère à la moyenne des loyers des appartements. En effet, le mètre carré se loue généralement à 26 euros dans la capitale française.

En guise de comparaison, Nice la seconde ville de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur affiche une moyenne de 14,8 euros pour le mètre carré. À Angers, couronnée la ville la plus verte de l’hexagone pour l’année 2017, le mètre carré d’un appartement se loue à 9,4 euros. C’est à Nîmes que le prix locatif semble être le moins onéreux, car on peut y louer un appartement à 9 euros le mètre carré référentiel.