Le marché immobilier de vente et de location dans la Principauté est principalement dominé par le marché de l’immobilier de luxe. La moyenne au m2 avoisine les 46.000 euros, ce qui représente le double des prix à Paris, marché pourtant déjà très élitiste.

La demande sur le marché monégasque est très ouverte sur l’étranger. Une trentaine de nationalités y sont demandeurs permanents. Nombreux sont ceux qui ont préféré y résider de manière permanente, afin d’obtenir le statut « résident monégasque » avec les avantages sociaux, fiscaux et économiques liés à ce dernier.

Le marché immobilier en pleine crise

Les prix de biens ont retrouvé un équilibre-plancher depuis 2010,mais peu de transactions sont aujourd’hui faites. Seul le marché de biens d’exception est réellement actif. Le marché global de biens standards s’élevant à 3-4 millions d’euros est gelé. En effet, les biens perdent de leur valeur, mais les vendeurs préfèrent attendre une bonne reprise de l’état général du marché immobilier, au lieu de vendre moins cher.

marché immobilier monegasqueDepuis 2016, le marché immobilier est maintenu grâce aux transactions de biens d’exception. Les investisseurs préfèrent attendre pour avoir un peu plus de visibilité sur les risques économiques et financiers. Tant que la crise n’est pas passée, personne ne saura dire s’il est judicieux ou non d’investir sur un marché aussi restreint ; et ce, même si les investissements dans l’immobilier à Monaco restent l’un des plus fiables et sécuritaires.

La niche monégasque à exploiter

Le m2 le plus cher au monde se trouvant à Monaco, les prix de l’immobilier suivent la tendance d’un niveau de vie peu accessible, mais tout aussi convoité. D’après Knight Frank, le m2 monégasque dépasse de 8.000 euros, les prix sur les marchés les plus chers notamment ceux de Londres ou encore du Cap-Ferrat.

Les biens d’exception représentent 80% du marché de la Principauté, composé à 70% de clientèle européenne dont les Suisses, Allemands et Anglo-Saxons. Les clients russes sont également très bons clients pour les biens hauts de gamme.

Comme toutes les villes côtières, les exigences sont les mêmes, un appartement à vendre à Monaco  spacieux, avec vue sur la mer, terrasse et parking privatif. La véritable notion du haut de gamme réside dans l’âme, l’attrait de la ville et de l’expérience singulière que procure la vie monégasque.

Peu de constructions y sont aujourd’hui possibles, et les biens vendus sont ceux déjà existants, mais rénovés. La demande en volume est largement plus importante que l’offre. A contrario, l’offre en valeur est beaucoup moins convaincante. Beaucoup d’acheteurs restent déçus des offres des biens de luxe présents sur le marché. D’autres villes deviennent plus attrayantes. Pour la simple raison, qu’à Monaco, on n’y construit plus et le portefeuille immobilier est très peu innovant.

La Tour Odéon est aujourd’hui le grand must à Monaco. La révolution dans l’immobilier sera la vente des appartements de 2 pièces au Stella se trouvant dans un quartier huppé, mais avec des appartements bien moins spacieux, différent de la tendance monégasque actuelle ; toutefois aussi luxueux que le standing qu’impose la ville.